fbpx

Tout savoir sur la culture de la carotte : Semis, Sol, Entretien, Récolte

carotte
+7
avataravataravataravataravataravataravatar

Fiche pratique pour tout savoir sur la culture de la carotte

Tout savoir sur la culture de la carotte

Un peu d’histoire…

Fut un temps où la carotte était tellement similaire du panais que distinguer les deux était compliqué. À l’origine la carotte était de couleur blanche et cultivée principalement pour l’arôme de son feuillage. Au fil du temps et des explorations humaines la carotte acquit les caractéristiques qu’on lui connaît aujourd’hui, à savoir : une grosse racine colorée.

Le saviez-vous ? Il y a 9 ou 10 000 ans, la carotte et le panais n’étaient pas différenciés.

Au temps des Grecs et des Romains, la carotte n’avait pas d’autre valeur que thérapeutique. Il faut dire qu’avec une couleur blanchâtre et une constitution très fibreuse difficile d’en raffoler.

Du Moyen-Age jusqu’au XVIe siècle l’homme cultive des carottes blanche, jaune, rouge verte, pourpre et noire. Mais pas de carotte orange. La carotte orange est le fruit d’une intervention humaine, celle des Hollandais voulant mettre en valeur leur fidélité à la Maison Orange, qui ont croisé des variétés rouge et blanche pour obtenir une nouvelle variété ‘Longue Orange’.

Maintenant, la carotte est une star au potager !

carrote-histoire

Fiche d’identité de la carotte :

  • Nom botanique : Daucus carota
  • Famille : Apiacées
  • Type : Bisanuelle
  • Riche en carotène
  • Semis : de mars à juillet
  • Récolte : de juillet à novembre
  • Rusticité : très rustique
  • Sol : frais et meuble
  • Exposition : plein soleil
  • Arrosage : Souvent le mois suivant le semis, en fonction de la pluviométrie
  • Sensibilité : conditions climatiques, qualité du sol, la mouche
  • Associations de cultures à privilégier : Poireau, tomate, endive, pois, salade, sauge, coriandre, romarin, l’ail, oignon, échalote, poireau
  • Associations de cultures à éviter : menthe, choux, aneth

Tour d’horizon des variétés de carottes :

Riche en vitamine A et de couleur orange la plupart du temps on en oublierait presque que la carotte peut être jaune violette, blanche ou pourpre selon la variété. Choisissez les variétés selon vos envies mais surtout des variétés adaptées à votre sol. La culture de la carotte est une culture assez sensible à son environnement climatique et terrestre. Certaines variétés sont plus adaptées pour un sol sableux d’autres un sol argileux. L’idéal est de faire des tests grandeur nature afin de savoir quelles variétés se prêtent le mieux à vos conditions.

carotte

Trois grandes variétés de carottes :

– Les variétés courtes qui sont hâtives comme:

  • Courte améliorée à forcer, d’Amsterdam à forcer, Davanture, De Guérande, Marché de Paris,

– Les variétés demi-longues qui sont destinées aux récoltes d’été et d’automne :

  • Nantaise améliorée, Touchon, de Carentan, Chantenay, Nandor, Nantaise 2,

– Les variétés longues destinées aux récoltes hivernales :

  • De Colmar, Longue de Maux, de la Halle

Les variétés de carottes colorées :

  • Purple Sun’ : À semer à partir du printemps pour récolte à partir de l’été
  • Blanche De Küttingen’ : A semer en été pour récolte en automne
  • Blanche demi-longue Des Vosges’ : Toute blanche, à semer à partir du printemps pour récolte à partir de l’automne
  • Cosmic Purple’ : Peau violette et chair orange, à semer à partir du printemps et en été pour une récolte à partir de l’automne
  • Gniff’ : Peau violette et à la chair orange, à semer au printemps pour récolter en automne
  • Jaune du Doubs’ : Toute jaune, à semer au printemps pour récolter en automne
  • Purple Haze’ : Peau violette et chair orange, à semer à partir du printemps pour commencer les récoltes en été

La culture de la carotte : calendrier des semis, repiquages, récoltes et maladies

Il y a trois périodes de semis possible pour la carotte. De février à mars pour la carotte « primeur ». De fin mars à mai pour les carottes « estivales » et à la fin de l’été – début automne pour les carottes dites « de conservation ».

calendrier-semis-culture-carotte

Comment bien préparer ma terre pour réussir mes semis de carotte ?

La culture de la carotte est parmi la plus délicate. La germination peut être très longue. La graine de petite taille peut prendre jusqu’à 3 semaines pour lever. Votre terre est un élément important dans la réussite de la levée ou non.

  • Votre terre doit être sans concurrence d’autres herbes donc votre terre doit être propre pour accueillir vos graines.
  • Votre terre doit être meuble pour favoriser la levée et éviter des racines cornues.
  • La carotte ne supporte bien l’apport en compost surtout non décomposé. Si vous devez fertiliser votre sol, parcimonie (environ 30kg pour 10m2). En cas de lacune en fertilité de votre sol, vous pourrez faire des apports ponctuels en phosphates et en potasse (responsable du grossissement des carottes).

Ce qu’il faut savoir pour réussir ses semis :

carotte-semis

Comme évoqué dans le paragraphe précédent, pour des semis réussis votre terre doit être parfaitement bien travaillée et préparée. Une bonne préparation de votre terre c’est un : un émiettage et une suppression des cailloux pour éviter les obstacles.

 

Semez vos carottes de préférences en lune descendante, en jour racine et 6-10 jours avant la pleine lune.

  • Semez à la volée de janvier à mars les variétés courtes sous abris, tunnel ou couche chaude.
  • Semez en pleine terre en rangs distants de 25 à 30cm les variétés demi-longues de mars à juin et les variétés longues.

Petites astuces : pour les semis tardifs placés, un voile anti-insecte afin de prévenir vos semis contre la mouche de la carotte et vous pouvez également pailler votre sol pour garder la fraîcheur.

Comment entretenir vos cultures de carotte ?

Au programme de l’étape entretien : Éclaircissage, désherbage, arrosage et paillage ! La culture de la carotte demande beaucoup d’attention. C’est une culture sensible.

Tout d’abord, l’éclaircissage : Soit lorsque vos plantules commencent à avoir 4-5 feuilles ou un peu plus tardivement cela vous permettra de récolter des mini carottes. Ainsi, pas de gâchis.

 

Ensuite, désherbez régulièrement : il est important de maintenir un sol désherbé lorsque vos carottes se développent pour éviter la concurrence. Sarclez entre les lignes avant la levée puis désherbez en même temps que vous éclaircissez.

Arrosez de temps à autre : votre sol doit être maintenu humide jusqu’à la levée. Surveillez votre sol comme le lait sur le feu et arrosez si besoin. De coutume tous les 4 ou 5 jours.

Paillez pour préserver l’humidité : vous pouvez pailler votre sol afin de préserver l’humidité et un sol frais. Mais attention, pailler des légumes racines aura comme conséquence d’attirer les rongeurs… Attention aux dégâts..

Comment puis-je protéger naturellement mes carottes ?

Comme pour le poireau, la carotte possède un némésis : la mouche de la carotte. La mouche de la carotte est un insecte diptère qui pond des larves et se transforme en asticot blanchâtre qui creuse des galeries et cause énormément de dégâts. Pour se prémunir face à ce prédateur, voici quelques astuces naturelles pour protéger vos cultures de carotte :

  • Plantez des variétés végétales comme les ombellifères sauvages à proximité afin de limiter les invasions.
  • Choisissez les bonnes associations de légumes comme une association avec le poireau et d’autres plantes odorantes comme la coriandre, aneth, œillets d’Inde qui perturberont la mouche.
  • La première génération de larve naît en mai dans le sud de la France et en juin dans le nord, semer de façon tardive permet d’éviter la première vague.
  • Buttez vos carottes permet de protéger leur collet. L’endroit de la ponte pour les mouches.
  • Utilisez un filet à insecte permet de former une barrière très efficace à 40cm du sol.
  • Utilisez des répulsifs comme le marc de café, de tanaisie, de fougère de sureau.

La mouche de la carotte n’est pas le seul danger à surveiller. Surveillez l’alternariose ou pourriture noire qui est une maladie foliaire. A l’origine le champignon qui fait noircir et dessèche les feuilles et fait pourrir les carottes lors du stockage. Pour éviter son développement :

  • Semez un engrais vert avant la culture de la carotte
  • Évitez les engrais azotés
  • Éclaircissez rigoureusement
  • En cas de développement de la maladie, traitez au cuivre.

Voici venu le temps de la récolte

carotte-recolte

Vous pouvez récolter vos carottes toute l’année. Sauf dans les régions où les hivers sont plus rudes, procédez aux récoltes avant l’installation de l’hiver. Dans les régions où les hivers sont plus doux, récoltez aux comptes goute selon vos besoins ? La carotte peut rester en terre sous un voile d’hivernage. Déterrez seulement vos carottes lorsque votre sol est dégelé si ce n’est pas le cas elles risqueraient de pourrir.

Astuce : utilisez la grelinette pour récolter sans abimer vos carottes

Bon à savoir

>> Passionné par le jardinage ? Vous souhaitez apprendre de nouvelles choses et faire des rencontres avec d’autres passionnés ? Rejoignez notre communauté de jardiniers amateurs. C’est un moyen simple pour faire des rencontres et échanger avec d’autres passionnés. Créez votre compte gratuitement. <<

En étant membre, vous pouvez :

  • Créer ou rejoindre des communautés sur le jardinage, pour rencontrer et échanger avec d’autres jardiniers.
  • Cumuler des Beezz. Qui est la monnaie virtuelle de la plateforme pour faire des dons gratuits.
  • Donner vos Beezz aux associations de votre choix.
  • Être alerté des nouveaux articles sur le jardinage
+7
avataravataravataravataravataravataravatar

Articles liés

Réponses

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. merci beaucoup, mais vous parlez de ressuscite en fonction du type de terre…quelle variété pour une terre argileuse ++? Merci