fbpx

Tout savoir sur le paillage de votre jardin !

feuille-morte-jardin-sol-couverture-protection

Permaculture : Tout savoir sur le paillage !

En permaculture ou en jardinage au naturel, le soin apporté au sol est ultra important. Le sol doit être bichonné. Quand on sait que le rendement d’un sol, laissé à l’abandon, sans paillage, est divisé par dix. Cela souligne bien l’importance du paillage. Le sol doit donc être toujours paillé. Après la lecture de cet article, vous saurez tout sur le paillage. Pourquoi pailler ? Comment pailler ? Avec quoi faire son paillage ? Bref toutes les clefs pour prendre soin de son sol.

potager-olivier-jeu-concours

Quelle est l'utilité du paillage au jardin ?

Un sol riche en biodiversité est le meilleur atout pour que votre jardin ou potager ait un rendement extraordinaire. En plus de permettre à votre sol d’être vivant, le paillage vous permet de gagner beaucoup de temps en vous facilitant l’entretien de votre terre, en limitant le temps passé à biner, à désherber ou arroser. Dans la nature, un sol n’est que très rarement à nu, il faut en faire de même au jardin potager.

Le paillage a pour objectif de protéger les cultures des intempéries et de limiter le développement des mauvaises herbes. Mais aussi, le rôle d’enrichir le sol de matière organique grâce à la décomposition. 

  • Limite les effets de la canicule et par conséquent du dessèchement du sol.
  • Limite l’évaporation.
  • Limite le développement des « mauvaises herbes » grâce à l’étouffement.
  • Aide à retenir l’humidité liée aux pluies.
  • Apporte des éléments nutritifs au sol grâce aux êtres vivants qui se nourrissent des matériaux, digérés puis transformés.
  • Apporte de la nourriture directement aux végétaux par la décomposition des matériaux riches en azote. Notamment les feuilles mortes.

Avec quels matériaux puis-je pailler mon jardin ou potager ?

Vous pouvez pailler votre sol avec un large panel de matériaux organiques. Tous ayant ses avantages et ses inconvénients.

  • Les feuilles mortes (Nous avons publié un article complet sur les feuilles mortes) : En grande quantité et gratuites, les feuilles mortes sont des matériaux de très bonne qualité pour un paillage nourrissant.
  • Le compost, lui aussi apporte nourriture et protection cependant il doit être accompagné d’autres matériaux et ne protégera pas contre les « mauvaises herbes ».
  • La paille, très efficace pour limite la pousse des « mauvaises herbes » en revanche moins utile pour nourrir le sol car peu azotée.
  • Le foin ou déchets végétaux, similaires à la paille mais plus nutritifs pour le sol, mais peu parfois contenir des graines de « mauvaises herbes »
  • Les fougères, similaires à la paille, laissent filtrer l’air et l’eau, et peu repousser les limaces.
  • Les tontes de pelouse, attention à l’épaisseur de la couche utilisée pour ne pas provoquer une asphyxie du sol et laisser filtrer l’eau et l’air.
  • Le BRF, parfait pour couvrir le sol et le nourrir grâce à la décomposition.
  • Autres matériaux comme le carton, les toiles de paillage biodégradable, la pierre, les tuiles cassées…

Au jardin et au potager tout le monde a le droit à sa petite couverture. Seulement il faut faire attention à bien prendre en compte le type de sol et de ne pas attirer les limaces ou les rongeurs avec le paillage. D’où l’intérêt de privilégier certains plutôt que d’autres en fonction de la culture.

Paillage à décomposition lente

La paille, le foin ou les fougères par exemple. Pour un sol argileux, il faut privilégier un paillage à l’aide de paille et de fougère où l’air pourra passer et l’eau absorbée. 5cm d’épaisseur ou plus. Plus c’est aéré plus vous pouvez vous lâcher sur l’épaisseur.

Paillage à décomposition rapide

Idéal pour nourrir le sol de façon qualitative. Ce paillage convient mieux aux cultures dont les fruits ou légumes ne reposent pas sur le sol à contrario du paillage à décomposition lente comme la paille ou le foin. A éviter en zone argileuse, à renouveler souvent et ne pas dépasser une couche d’1cm. Voilà pour les conseils pratiques d’usage.

Quand réaliser son paillage

Ne jamais pailler à l’hiver, votre sol sera trop froid. Commencez à l’automne. Une couverture protégera votre sol des intempéries et gardera de la chaleur pour affronter l’hiver. 

Au printemps et à l’été, entretenez votre paillage, avec du compost et les matériaux cités plus haut. Plus vous diversifiez les sources nutritives et de protection mieux ce sera.

Vous avez aimé cet article sur le paillage ? N’hésitez pas à partager cet article à votre entourage.

Si vous vous êtes intéressé à cet article, c’est que vous êtes surement passionné de jardin ou curieux de (la) nature. N’hésitez pas à rejoindre la plus grande communauté de jardinier francophone.

.

Tentez de gagner votre livre "Le potager d'Olivier" grâce à notre jeu concours du mois de septembre.

jeu-concours-le-potager-olivier-livre-obbies

Ce mois ci, Obbies. organise un jeu-concours de parrainage. Il y a deux exemplaires du livre « Le potager d’Olivier » à gagner. Pour tenter de remporter votre exemplaire, remplissez le formulaire ci dessous pour vous inscrire au tirage au sort. Il faut deux conditions pour être éligible au tirage au sort. 

  1. Avoir validé son compte sur Obbies
  2. Inviter un ami par email à rejoindre la plateforme

 

Articles liés

Réponses

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Obtenez gratuitement votre livre !"Le potager d'Olivier"

Tentez de gagner votre livre "Le potager d'Olivier" grâce à notre jeu-concours du mois de septembre.

Rendez-vous sur la page du concours pour remplir votre bulletin d'inscription !