fbpx

Quand et comment utiliser le fumier au potager ?

fumier-cheval
+5
avataravataravataravataravatar

Vous aussi vous êtes en quête du sol idéal ?

Quand on sait que pour obtenir des récoltes abondantes, le sol joue un rôle primordial. Cette quête doit vous animer et vous devez être à la recherche de la recette parfaite pour préparer votre sol.

Un sol qualitatif est souvent un sol qui regorge de biodiversité. Vous le savez la nature s’autorégule, s’équilibre et crée ses propres écosystèmes de manière optimum. Il suffit donc de l’observer puis de tenter de l’imiter. Facile à première vue, dans la réalité c’est peut-être un peu plus compliqué.

Pour améliorer la qualité de son sol, il existe beaucoup de technique. Dont l’utilisation du fumier pour son potager.

Dans cet article on vous dit tout sur l’apport du fumier pour votre potager. Pourquoi ? Comment ? Lequel ? Quand ? Toutes les réponses que vous pouvez vous poser sur cette ressource.

Le fumier au potager : un allié pour le jardinier

Apriori tout le monde sait ce qu’est le fumier. Mais pour bien comprendre son utilité, il est important de décortiquer sa composition… Un peu ragoutant, je sais.

Le fumier c’est un mélange de matière organique. Donc de déjections d’animaux, les crottins pour les chevaux, les bouses pour les ruminants, les fientes pour les volailles ou les guanos pour les oiseaux. À cela s’ajoute l’urine des animaux mélangée avec la litière pour former un formidable cocktail.

C’est donc un mélange de matières sèches et carbonées à des matières humides et azotées. En gros, cela forme un mélange au rapport carbone / azote idéal pour l’utiliser comme fertilisant physique, chimique et biologique de nos potagers.

Le fumier est-il un engrais ou un amendement ?

L’engrais a lui pour objectif d’apporter des éléments fertilisants quant à l’amendement a pour fonction d’améliorer les propriétés physiques, chimiques et biologiques des sols.

Un engrais a une concentration en minéraux supérieure à 3% sur au moins un des minéraux essentiels ou >7% sur la somme des trois minéraux essentiels (Azote, Phosphore, Potassium). Quant à l’amendement, il doit être en dessous de ces plafonds.

À ce stade, vous voyez donc, comment le fumier peut être d’une grande aide pour le jardinier en quête d’un sol riche ?

Continuons de découvrir le fumier.

Alors, on a vu ensemble que le fumier était donc un amendement qui avait pour but principal d’impacter les propriétés physiques du sol en allégeant les sols lourds, servant de réservoir à minéraux, améliorant la rétention d’eau et créer de l’humus à moyen terme.

Maintenant que l’on est au fait sur les avantages, quel fumier utiliser ?

Plutôt fumier frais ou fumier composté ?

Pas de surprise, utiliser le fumier frais est plutôt périlleux. En jardinage ou agriculture biologique, il est même proscrit. Le fumier frais non composté présente non seulement des risques de pollution des nappes, mais aussi exposer votre sol à des résidus d’antibiotiques, des graines indésirables, sans compter sur la place qu’il faut pour l’épandre et le temps de latence pour pouvoir cultiver ensuite (90 à 150j).  Pas beaucoup davantage.

Il n’est cependant pas à bannir complètement, le fumier frais est idéal pour stimuler la vie biologique de votre sol. Alors si vous êtes certain de la qualité de votre fumier, ne vous privez pas.  

En revanche, le fumier composté. Lui présente bien plus davantage, car beaucoup plus sain. En agriculture biologique le compostage du fumier est obligatoire. C’est donc l’amendement idéal.

On peut donc utiliser le fumier composté toute l’année, sans contraintes. Tandis que le fumier frais, il est obligatoire d’attendre entre 90 et 150 jours avant de pourvoir commencer à cultiver un végétale.

Petit conseil pour composter son fumier frais : le faire monter en température en le mettant en tas puis le retourner chaque mois pour le faire sécher.

 Quelle quantité de fumier ?

Vos cultures consomment énormément de minéraux essentiels ! Alors il faut aider votre potager à nourrir toutes ces cultures.

Le fumier composté fait partie des nombreux coups de pouce pour notre potager avec le compost maison, les engrais verts, l’urine, les légumineuses, le paillage et autres engrais organiques.

Pour les curieux, voici un tableau qui indique la consommation de chaque culture.

besoin-grammes-legume-mineraux
Tableau illustration des besoins en minéraux de chaque légume

Ce tableau a le mérite de nous donner un ordre d’idée des quantités d’apports que nous devons fournir à notre sol pour qu’il soit constamment équilibré. Par exemple sur une base de 3kg de fumier composté au m2 pour une première année votre apport en minéraux sera de :

  • 10g d’azote
  • 10g de phosphore
  • 20g de potassium

La seconde année, vous pourrez diminuer (1 à 2kg) cette quantité vu que l’apport de la première année sera encore actif. De plus vous pouvez vous fier à la réglementation sur l’utilisation des engrais et amendements organiques en agriculture biologique.

Quel type de fumier privilégier ?

Tous les fumiers ne sont pas identiques.  Vous devez vous en douter. Lesquels privilégier, alors ?

Chaque fumier est différent dans sa composition. Les fumiers froids (vache) sont à privilégier pour les sols légers et sableux. Pour sols lourds et argileux, ont privilégiera plutôt les fumiers chauds (cheval).

comparaison-fumier
Comparaison à la loupe des différents fumiers

On arrive sur la fin. Je pense (enfin j’espère) que vous avez appris certaines choses sur le fumier. En tout cas, j’ai essayé de traiter le sujet dans son ensemble. Avez-vous l’habitude d’utiliser le fumier frais ou composté comme amendement ? N’hésitez pas à nous partager votre expérience en commentaire. Ça sera toujours un commentaire utile pour les jardiniers novices.

Envie de récolter des Graines Obbies supplémentaires ?

Partagez ce contenu sur Facebook et Twitter pour récolter 200 Graines Obbies supplémentaires :

If you want to share and earn points pleaseloginfirst

+5
avataravataravataravataravatar

Articles liés

Réponses

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *