fbpx

Préparons le jardin pour la nouvelle saison…et peut-être le prochain confinement

jardinage-obbies-communauté

Rappelez-vous le confinement de mars 2020 ! Personne ne l’avait vu venir plus de quelques jours à l’avance. Résultat ? Nous sommes restés des semaines coincés chez nous et nous n’avions pas le matériel adéquat pour donner une cure de jeunesse à notre jardin. Et si cette année nous étions plus prévoyants ? C’est ce que nous allons essayer de faire avec quelques conseils pour bien se préparer.

Installer un récupérateur d’eau

Un peu de bricolage ne vous fera pas de mal et vous allez donc pouvoir installer en quelques minutes un récupérateur d’eau. Dans la pratique, ce n’est pas avec une cuve sous la gouttière que vous ferez des économies folles. Mais vous en ferez tout de même un peu. Surtout, vous aurez une démarche écologique, celle qui consiste à ne pas utiliser de l’eau traitée pour être potable à des seules fins d’arrosage du jardin, de vos plantations et du nettoyage de votre terrasse.

Pour l’installer, il suffit d’un adaptateur PVC ou en zinc afin de faire une dérivation pour l’eau au niveau de la gouttière. En dessous, un fût ou un bidon de taille conséquente. Si vous n’avez pas ça dans le fond du garage, vous en trouverez pour une bouchée de pain sur leboncoin.fr, même en bois.

Faire un composteur

Du temps, durant ce confinement, il est possible que vous en ayez beaucoup. Vous allez donc désherber tout votre jardin et passer la tondeuse tous les jours. Pourquoi perdre ces déchets alors que vous pouvez les composter pour en faire un terreau fertile ? Vous faites un geste très nourrissant pour le sol et qui évite une pollution folle, celle des incinérateurs. Et dans le même temps, vous recyclez une partie de la cendre que nous vous avions conseillé de garder il y a quelques semaines.

Pour votre composteur, deux solutions. Le premier, en plastique que vous trouverez dans le commerce. Vous l’installez un peu à l’abri des intempéries et pas trop loin de la maison si possible. Sinon, méthode DIY pour votre composteur avec quelques planches de coffrage que vous assemblez, ou des palettes de transport. Le tout est surtout de mettre les bons produits dans le compost. Déchets de vos fruits et légumes, déchets du jardin, thé et café avec le filtre en papier, reliefs alimentaires d’origine végétale, un peu d’humidité naturelle et le tour est joué.

Et vos outils ?

Avez-vous pensé à vos outils ? Vous savez, ce sécateur qui ne coupe plus depuis 10 ans et que vous aviez prévu de changer au prochain printemps ? C’est le moment ou jamais pour le faire !

Vous avez comme ça quelques outils qu’il faut vraiment avoir sous la main (le couteau de cuisine pour désherber, ça va 5 minutes mais c’est tout !). C’est donc le moment de vérifier l’état de votre bêche, de votre râteau s’il reste des feuilles de l’automne. La griffe et la binette vont vous aider à préparer le sol. Le transplantoir et le plantoir vont vous permettre de vous attaquer à vos premières plantations de bulbes ou de fleurs, il faut être prêt. Si vous ne l’avez pas encore fait, commencez par retirer les résidus de terre et de résine avec de l’alcool à brûler. Si besoin, vous pouvez enlever la rouille avec de la paille de fer, puis aiguisez vos outils avec une meuleuse ou une lime à métaux.

Vos premières plantations

Les jardineries ne sont pas encore fermées, vous voulez donner une nouvelle esthétique à votre jardin ou à une bordure d’allée. Voilà ce que vous allez pouvoir trouver ces prochains jours.

La primevère : classique des classiques du jardin. Ca fleurit très bien, les fleurs sont abondantes, c’est économique et toujours très coloré.

Mini-cyclamen : tout ce qui est petit est mignon, coloré, facile à entretenir. De bonnes raisons de mettre des mini-cyclamens dans son jardin. Les feuilles restent esthétiques même quand les fleurs ont passé.

Amaryllis : bulbes à planter dès mars, mais pour une floraison en fin d’été. On peut compléter cette liste aussi avec les roses trémières, les mauves, les fushias, les digitales et d’autres encore.

Vous voilà maintenant près à consacrer du temps à votre jardin lors du prochain confinement. Vos outils sont prêts, vous avez préparé de quoi faire le bricolage nécessaire pour mieux vous occuper encore de votre terre. Et vous avez quelques conseils de fleurs à mettre en terre si vous encore du temps de libre. Il ne vous reste plus qu’à enfiler vos gants.

.

Articles liés

Réponses

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *