fbpx

L’arrosage automatique de jardin, le geste gagnant pour vous et la planète

arrosage-jardin
+6
avataravataravataravataravataravatar

Le printemps est une période appropriée pour passer à l’arrosage automatique de votre jardin. Si ce n’est pas déjà fait, c’est un projet à entreprendre. En fonction de votre temps, budget, but et surface, cela peut se faire assez simplement en enterrant ou non les tuyaux. Surtout, c’est une démarche écologique d’une grande pertinence qu’il convient de ne pas négliger.

Les pré-requis à connaître pour votre arrosage automatique de jardin

L’intérêt de l’arrosage automatique de jardin ne fait pas de doute, et encore moins si l’on y adjoint un programmateur. Vous allez enfin pouvoir arroser sans contraintes aux bonnes heures de la journée sans que cela ne soit une difficulté, et le faire dans les bonnes quantités. Vous avez ainsi l’assurance d’un geste optimal pour vos plantations. Qu’il s’agisse de votre potager ou de votre pelouse, que vous utilisiez un système enterré ou un arrosage de surface, vous y êtes toujours gagnant en termes de simplicité, et de résultats.

L’arrosage enterré, entre esthétique et performances

Il y a deux principes dans l’arrosage automatique. L’arrosage enterré est celui que l’on privilégie pour les jardins et les pelouses de grande surface que l’on veut garder bien verte aussi longtemps que possible dans la saison. C’est aussi le plus compliqué à installer parce qu’il faut déterminer les tranchées à creuser dans son jardin en fonction de sa topographie. L’installation des tuyaux et de leurs raccordements n’est pas sorcier. Mais réaliser le bon plan pour l’installation la plus pertinente en fonction de vos turbines d’arrosage va demander un peu de travail si votre jardin a une forme spécifique. Si c’est un couloir de 20 mètres de long par 5 mètres de large, ça sera plus simple, mais ce n’est pas toujours le cas. L’arrosage enterré demande donc, même si ce n’est pas indispensable, l’intervention d’un spécialiste comme un paysager. Il ne vous restera plus qu’à régler le programmateur selon vos besoins.

L’arrosage de surface, entre simplicité et efficacité

L’autre grand système de l’arrosage automatique, c’est l’arrosage de surface. On distingue celui que l’on va installer dans la pelouse, avec le jet d’eau rotatif par exemple du tuyau de goutte à goutte. Le premier n’est vraiment automatique que si vous ajoutez un programmateur. Le goutte à goutte permet l’arrosage de surface pour le potager ou les massifs de plantes et se compose de tuyaux poreux ou micro-perforés (on parle aussi de tuyau avec goutteur). On les fait courir dans les massifs et plantations en les reliant les uns aux autres en fonction de la superficie à couvrir. Question esthétique, c’est moins réussi que l’arrosage enterré que l’on ne voit pas à l’œil nu. Par contre, c’est une solution simple à mettre en place et aussi particulièrement économique en eau.

Avant tout une démarche écologique

Il faut prendre conscience que sur votre année de jardinage, vous allez faire 30 à 50 % d’économies d’eau. C’est d’autant plus vrai si vous arrosez votre pelouse plus que votre potager pour lequel vous pouvez vous servir d’un récupérateur d’eau. L’économie tient dans la gestion précise de votre arrosage, et dans le système de goutte à goutte qui permet d’arroser sans gâcher l’eau. Cette économie réalisée avec votre installation est avant tout pour la planète.

Mais aussi économique

Ensuite, vous pourrez vous féliciter de votre démarche sur le plan économique. Vous n’allez pas rentabiliser l’installation la première année. Il y a plusieurs facteurs pour prendre cela en considération. Avez-vous réalisé l’installation seul, avez-vous installé un programmateur, l’arrosage est-il enterré ou en surface, quelle est la topologie de votre terrain ? En termes de prix, il faut compter en moyenne 30€ le m², pose réalisée par un professionnel. Avec un système d’arrosage de surface posé par vos soins, vous pouvez descendre à 5€ le m². La rentabilité viendra avec le temps mais elle sera certaine puisque l’installation de votre arrosage automatique n’a pas vocation à être changé régulièrement.

Crayon, papier, plan du jardin et du potager, une pelle et c’est parti pour creuser votre première tranchée.

Envie de récolter des Graines Obbies supplémentaires ?

Partagez ce contenu sur Facebook et Twitter pour récolter 200 Graines Obbies supplémentaires :

If you want to share and earn points pleaseloginfirst

+6
avataravataravataravataravataravatar

Articles liés

Réponses

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Un bon paillage pour réduire les arrosages, récupérer les graines d’années en années pour avoir des plantes plus résistantes et acilmatées à son terroir 😉