fbpx

Faut-il protéger le sol de son potager en hiver ?

paillage-potager-hiver

>> Les thématiques du jardinage, du potager ou de la permaculture vous intéressent ? Explorez les groupes de passionnés, faites des rencontres et échangez avec d’autres membres. Partagez votre passion ou découvrez de nouveaux horizons en intégrant des communautés de passionnés. Créez votre compte gratuitement. <<

De coutume, l’hiver annonce la fin des travaux au jardin potager. Mais peut-on ou doit-on protéger le sol de son potager en hiver ? Avec de la paille, du foin ou grâce aux feuilles mortes ramassées, pailler et couvrir le sol du potager en hiver est indispensable.

Je m'abonne gratuitement à la newsletter pour recevoir les derniers articles et contenus premium.

paillage-potager-hiver

Pourquoi pailler et couvrir la terre du potager en hiver

Le paillage de votre sol a plusieurs objectifs. Le premier d’entre eux est de protéger vos cultures de légumes pendant l’hiver. Vos artichauts et autres cardons ou radis noirs pourront passer l’hiver bien au chaud. La couverture du sol au potager doit aussi permettre la prolifération des lombrics qui auront pour effet d’enrichir votre terre et de bien drainer le sol. Le paillage permet de maintenir les éléments nutritifs de votre terre. Limite donc l’érosion de l’azote, du phosphore et la potasse. Pour finir, votre paillage sera une aubaine pour les oiseaux qui viendront picorer les petits vers grouillants dans votre paillage.

Comment pailler votre sol sans risquer les effets néfastes

Bien souvent les effets néfastes d’un paillage sont le fruit d’une mauvaise utilisation ou de l’utilisation d’une mauvaise matière. Afin de ne pas faire fausse route, voici les points à respecter pour pailler votre potager sans risque. Faites attention aux matières que vous utilisez pour pailler votre sol. Certaines matières, comme le pin, peuvent changer le pH de votre sol et l’acidifier. Si cela arrive, votre sol ne permettra plus à vos légumes de se développer correctement. Pire encore, un sol acide limite l’activité biologique et certains nutriments n’auront plus les effets escompter pour vos cultures. C’est le cas pour le phosphore qui se transforme mal en nourriture pour vos plantes en cas de sol acide.

connaitre-terre-sol-potager-paillage

Connaître son sol pour le pailler comme il se doit

Bien connaître son sol pour éviter de gros problèmes. Les sols argileux ont tendance à être hydromorphes. C’est à dire à mal évacuer l’eau. Si votre sol est argileux et que vous paillez en période de pluie récurrente, votre sol aura du mal à drainer l’eau et vos plantes vont mourir à petit feu à cause de l’eau stagnante. Alors avant de pailler, bien se renseigner sur la composition de votre sol.

Si le paillage est indispensable en hiver à la sortie de l’hiver, il l’est beaucoup, beaucoup moins. Explication. Si vous maintenez votre paillage à la sortie de l’hiver, votre sol aura tendance à se réchauffer beaucoup plus lentement. À la sortie de l’hiver, retirez le manteau d’hiver de votre sol. Un manteau bien douillet pour les rongeurs ou les limaces. Pour en savoir plus comment gérer au mieux les ravageurs au potager. Consultez notre article sur les ravageurs.

Alors, le paillage en hiver, c’est oui. Mais il faut s’accommoder des paramètres évoqués plus pour ne pas porter préjudice à votre sol.

Partager cet article à votre entourage !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur telegram

Articles liés

Réponses

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Faut-il protéger le sol de son potager en hiver ?

Faut-il protéger le sol de son jardin potager en hiver ? is highly popular post having 1 Twitter shares
Share with your friends
Powered by ESSB
Send this to a friend