fbpx

L’urine au potager, une ressource en or ! ​

urine-jardin-potager

L'urine au potager, une ressource en or !

Gratuite et en quantité quasi illimitée, l’urine humaine est un très bon engrais pour faire de votre potager une source d’abondance. Dans cet article nous allons faire le tour du sujet, en soulignant ses avantages, mais aussi ses les vigilances à adopter pour bien utiliser l’urine au jardin potager. 

Urine-jardin-potager
L'urine de l'or liquide au jardin - Bientôt à gagner sur www.obbies.fr

L'urine et sa composition

Pour commencer ce sujet, très scientifique. Il est important de s’attarder sur la composition de l’urine afin de mieux comprendre les effets de chaque composant. L’urine est majoritairement composée d’eau à 95%, les 5 autres pour cent, sont composés de 2% d’urée, de 2.8% de sels et autres ions dissous (phosphore et potassium) et de créatinine, ammoniac et acide urique à hauteur de 0.2%.

Composition-chimique-de-urine-humain
La composition chimique de l'urine humaine

L’urine est un engrais naturel qui complète parfaitement bien les autres matières organiques que nous pouvons donner à notre sol.

L’urée qui constitue 2% de l’urine et qui est composée d’azote est très intéressante pour le sol. D’autant plus que la forme d’azote qui est contenu dans l’urée, est rapidement assimilable et donc bio disponible pour le sol. A l’inverse de l’azote que nous pouvons trouver dans un compost, qui lui va mettre plusieurs jours voir semaine à se rendre disponible. 

L'urine peut être nocive, il faut prendre certaines précautions

L’urine n’est pas un engrais comme les autres. Il provient de l’être humain et donc la qualité de l’urine et de sa composition dépend fortement des intrants dans le corps humain, l’alimentation, traitement, etc. L’urine peut en effet contenir des résidus nocifs qui proviennent des agents pathogènes, médicaments, antibiotique, pilules pour les femmes, contamination due au contact avec les matières fécales.. Pour éviter tout désagrément, il est important de respecter certaines bonnes pratiques pour bien récolter l’urine, la stocker dans de bonne condition et surtout l’utilisation en toute sécurité. Sur un sol riche et sain en matière organique le risque sanitaire n’est quasi nul comme l’a mentionné l’OMS dans son rapport.

Les minéraux qui nous intéressent dans l'urine

  • L’azote

L’azote présent en quantité de 5g/Litre d’urine. 

L’azote molécule qui est très recherchée lorsqu’on jardine naturellement, va aider les végétaux à bien se développer. C’est l’élément du vivant qui va amener la verdure, de la croissance et du rendement.

Aussi présente dans le compost, l’azote présent dans l’urine à l’avantage d’être assimilable très rapidement comparé à celui que vous amenez par votre compost. 80% de l’azote est bio disponible au bout d’une semaine si la source est l’urine, à l’inverse au bout de 90j l’azote amené par le compost reste proche de 0%.

  • Le phosphore

Le phosphore présent dans l’urine à hauteur de 1g/litre d’urine

Le phosphore est un élément indispensable pour le sol. Une carence en phosphore peut provoquer des problèmes de croissances pour les végétaux installés sur un sol en carence de phosphore.

  • Le potassium

On trouve 2g de potassium par litre d’urine.

Pour pouvoir se développer, toutes les plantes ont besoin d’une certaine dose d’azote, de phosphore et de potassium. L’urine est donc une excellente source de potassium. Une des trois molécules indispensables à la croissance de la verdure.

Comment bien récolter, stocker et utiliser l'urine pour le jardin et potager

  1. Pour bien récolter son urine, il y aune chose qu’il faut retenir c’est ne jamais récupérer son urine si elle a été en contacte avec les matières fécales. Urinez dans un récipient ou un bidon, cela fera l’affaire. 
  2. Le stockage est une étape aussi importante. Si vous êtes sous traitement antibiotique, ou que vous avalez des médicaments, la pilule..Le temps de stockage est l’élément qui va permettre d’éliminer ces résidus et rendre votre urine propre et saine à la réutilisation. Au bout d’une semaine, les résidus minimes sont éliminés. Au bout de 6 mois, les résidus issus d’antibiotiques et médicaments sont eux aussi éliminés. Il vous faut stocker votre urine dans des bidons hermétiques afin d’éviter l’évaporation de l’ammoniaque et de l’azote. Après tout, si vous réutilisez votre urine c’est pour qu’elle soit nourrissante, pour votre sol, alors il faut absolument stocker de façon hermétique.
  3. Ensuite, vient le temps de l’utilisation de votre liquide. Il y a deux façons de l’utiliser, soit pure avant plantation de vos cultures, soit diluée pendant vos cultures. Il est important de noter que votre sol doit être absolument humide et bien nourri (paillage, matière vivante, organique, etc) pour que l’utilisation de l’urine comme engrais soit efficace. Pour l’utilisation de votre urine de façon diluée, on vous conseille d’utiliser le dosage suivant: 1 dose d’urine pour une tranche allant de 10 à 20 doses. Le dosage est important, mais la fréquence d’arrosage aussi. Ne jamais arroser avant la période de récolte. Préférez donc cet intervalle d’arrosage, la première fois 5 à 10 jours après plantation, puis une seconde fois 30j après plantation, puis une troisième et dernière vague d’arrosage 50j  après plantation.

Pour finir, faire attention à la salinité de l'urine

L’urine est plus ou moins salée selon plusieurs paramètres, notamment l’alimentation. Il est donc important de faire attention au taux de salinité de l’urine afin de ne pas tuer la vie que se trouve dans votre sol. On se donne beaucoup de mal à entretenir la vie, qu’il ne faut pas tout effacer à cause de l’urine. Premier conseil, il faut bien respecter les doses d’utilisation 1 à 3l par m2 d’arrosage, et de dilution de x10 à x20 pour une dose d’urine. Puis comme l’urine provient de nos rejets, il est conseillé d’avoir une alimentation saine avec le moins de sel possible. Et enfin, ce dernier conseil est moins maitrisable, puisqu’il s’agit du climat. Plus vous vous trouvez dans une zone géographique ou le climat est tempéré plus il y aura de pluie, et donc dilution de la salinité. En revanche dans les zones vraiment arides l’utilisation de l’urine est moins conseillée puisque moins de dilution. En France, nous sommes plutôt épargnés, vous pouvez y aller, même dans le sud.

Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à partager cet article à votre entourage.

Si vous vous êtes intéressé à cet article, c’est que vous êtes surement passionné de jardin ou curieux de (la) nature. N’hésitez pas à rejoindre la plus grande communauté de jardinier francophone.

Tentez de gagner votre livre « Le potager d’Olivier » grâce à notre jeu concours du mois de septembre.

jeu-concours-le-potager-olivier-livre-obbies

Ce mois ci, Obbies. organise un jeu-concours de parrainage. Il y a deux exemplaires du livre « Le potager d’Olivier » à gagner. Pour tenter de remporter votre exemplaire, remplissez le formulaire ci dessous pour vous inscrire au tirage au sort. Il faut deux conditions pour être éligible au tirage au sort. 

  1. Avoir validé son compte sur Obbies, créer son compte ici pour participer
  2. Inviter un ami par email à rejoindre la plateforme

Articles liés

Réponses

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Obtenez gratuitement votre livre !"Le potager d'Olivier"

Tentez de gagner votre livre "Le potager d'Olivier" grâce à notre jeu-concours du mois de septembre.

Rendez-vous sur la page du concours pour remplir votre bulletin d'inscription ! 

Fan de jardin ? 🌱

Rejoignez Obbies Jardin. Intégrez les cercles socials créés par des passionnés de jardin ou créez votre propre univers pour le faire découvrir au monde entier.